R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Au rythme du Parc : Actions de preservation de la Tulipe Sauvage


La tulipe sauvage Tulipa sylvestris  est une plante à bulbe, haute de 20 à 50 cm, aux feuilles étroites, d’un vert glauque. La fleur est jaune, parfois teintée de vert à la base, et parfumée. Le bouton floral est penché, puis se redresse à la floraison. Un bulbe donne une ou deux fleurs, mais de nombreux bulbes ne fleurissent pas, surtout si ils sont en situation ombragée ou si le sol est trop compact.
La tulipe sauvage se multiplie par graines mais également par stolons souterrains qui donnent naissance à de nouveaux bulbes.
La floraison a lieu en avril dans la Drôme.
C’est une plante d’origine centro-européenne, sans doute d’introduction très ancienne en France (Romaine).
Elle est observée dans les cultures : vergers, lavandes, luzernes et moissons où sa présence est liée aux techniques culturales douces et traditionnelles

 

La tulipe sauvage est présente dans une grande partie de la France, mais elle n’en demeure pas moins rare ou très rare. La plante est partout en forte régression par suite de l’intensification des techniques culturales :
désherbants chimiques et labours avec des charrues à disques. Certaines stations sont menacées par l’urbanisation et les projets d’aménagements routiers.Dans la Drôme, la plante est rare même si elle reste localement abondante dans le bassin de Die

Devant la régression importante de la plante au niveau national, celle-ci a été inscrite au livre rouge des espèces menacées et à la liste nationale des espèces protégées.La cueillette, l’arrachage ou la destruction des spécimens sauvages sont interdits. Les cultures et pratiques agricoles qui contribuent au maintien des populations importantes sur le Diois doivent être valorisées et partagées.

Afin de sauvegarder la tulipe sauvage, une espèce emblématique du Diois, les acteurs locaux se mobilisent.  Un plan de gestion et de protection de la tulipe sauvage a été engagé par la commune de Die, la Communauté de Communes du Diois, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Conservatoire Botanique National Alpin, le CREN et la DDT 26, ainsi que plusieurs associations locales et nationales.
Ce plan comporte différentes actions regroupées au sein d’un observatoire de la tulipe sauvage : Protection des terres agricoles qui abritent les populations les plus importantes, étude de la plante et de sa répartition, actions de sensibilisation auprès du public et des agriculteurs, suivi des populations naturelles ou réintroduites.


Pour venir parler de ces actions, Benoit Beton, chargé de mission au PRNV, en charge de la biodiversité et Camille le Bihan, stagiaire au sein de l'observatoire de la tulipe sauvage

Date : 24.04.14
Lieu : Studio RDWA
Durée : 28'141''
Réalisation : Louis XXI


Nouveau commentaire :
Twitter