R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Feu de tout bois 256


Spécial Linkikikikiiii !
Les 4 dernières de Touche pas à mon compteur... (7, 14, 21, & 28 décembre) diffusées sur Radio Transparence sur le 97.5 à Foix, Ariège, & bientôt en programme régulier sur Rdwa? Avez vous des préférences de jour et d'heure de diffusion? Envie de donner un coup de main? Venez en parler à l'équipe de la radio, 8 place de la République, à Die!

Toute la série est en ligne & à suivre ici : http://www.radio-transparence.org/V2/wordpress/?cat=100

... i coum un po de Hip Hop occitan

 

Alor ce soir spécialement pour le direct ...

Touche Pas à Mon Compteur – L’émission du 7 Décembre

L’émission où Maud Bigand nous parle de la fabrication du consentement, autour d’une invitation à participer à une table ronde à l’Assemblée Nationale où 4 collectifs sur 1000 en France ont été invités à envoyer un seul représentant en tout, pour argumenter avec des représentants d’Enedis et de l’ANSES et un sociologue, lui-même invité pour “comprendre les raisons du refus du Linky d’une part de la population en raison de craintes pour la santé”, et non pas pour discuter du fond.
Maud Bigand fait un rapprochement avec les mesures qui nous sont imposées malgré l’opposition de la population (le glyphosate, dont l’autorisation est renouvelée pour 5 ans, le Traité de Constitution Européenne, validé malgré le résultat du référendum, l’obligation vaccinale pour 11 vaccins après une “concertation” où les conclusions des représentants des médecins et de la société civile n’ont pas été entendues, etc…). Pour reprendre l’expression évoquée par Pièces et Main D’Oeuvre, c’est “faire participer, pour faire adhérer”, et puis appliquer les décisons préalablement définies, une technique très répandue… Voir aussi la critique des média par Noam Chomsky.

Touche Pas à Mon Compteur – 14 Décembre 2017
L’émission du collectif Touche Pas à Mon Compteur – 09, qui nous parle aujourd’hui de nouvelles questions écrites posées par des Députés, y compris notre Député ariégeois Michel Larive, au ministre Nicolas Hulot concernant les compteurs communicants.
Une émission centrée aussi sur les risques pris par les lanceurs d’alertes, avec la pression exercées sur des militants anti-Linky de la part des forces de police (par exemple sur St Gaudens) ou de pressions judiciaire mise par Enedis sur les opposants, par exemple à Villeneuve sur Lot, ou en Ariège, où un militant du collectif qui avait aidé des usagers qui l’avait sollicité afin de barricader leur compteur, se voit inquiété par Enedis (assignation en référé, sur la base d’allégations infondées : dégradation d’un bien d’un chargé de service public, alors que les coffrets appartiennent à l’usager et les compteurs, non touchés pour le barricadage, appartiennent de toutes façons aux collectivités territoriales). Selon le collectif, les intervenants d’Enedis se sont également rendus coupables de nombreuses exactions lors de cette intervention dans cette affaire : violation de domicile, dommage aux biens, rétention de bien privés, dénonciation calomnieuse, etc….
L’objectif étant donc surtout de détourner le temps et les ressources du collectif vers cette plainte, tout en essayant de décourager la contestation qui enfle dans le pays… Pour aider le collectif à financer les frais d’avocats, vous pouvez envoyer vos dons, soit par CB sur www.lepotcommun.fr/pot/psxt5zwg
Soit par chèque, à l’ordre de Gérard Yon, 11 Rue de la Bouscarre, Hameau de Bourrut 09000 Ganac.
Pour voir un témoignage d’une jeune personne dont la santé est affectée par le compteur Linky : https://www.youtube.com/watch?v=G9vI2B9wfrQ
Joséphine, étudiante en mathématiques, est fortement gênée par les ondes du compteur Linky

Touche pas à mon compteur
L’émission qui refuse les compteurs linky et qui, dans son édition du 20 décembre, revient sur les écrans de fumée que le pouvoir mettrait en place pour faire croire que les “vertiges  et souffrances” de certaines personnes (électro-sensibles – EHS, ou non), suite à la pose des compteurs communicants seront prises en compte (Interview Cedrick Villani sur BFM TV – 15 Décembre),
alors que, dans le même temps, une campagne pro-linky et de dénigrement de l’électro-sensibilité est lancée dans des revues médicales, à l’initiative de médecins d’EDF, pour dissuader les autres médecins de faire des certificats aux EHS,
et que le Conseil de l’Ordre dépose plainte contre l’éminent Professeur Belpomme pour ses techniques de diagnostic des l’électro-sensibilité. Cette plainte fait suite à une réclamation d’EDF concernant les certificats que le Professeur Belpomme délivre aux EHS, et qui appuient leur demande de ne pas avoir de Linky.

Touche pas à mon compteur
L’émission du 28 décembre: liberté égalité fraternité ne mériteraient même plus de majuscule dès lors qu’on les conjugue à l’aune des politiques publiques et des comportements ayant trait aux nouvelles technologies.


 


Nouveau commentaire :
Twitter