R-Dwa : Radio Diois

http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


L e P o i s s o n V o l a n t
Le Poisson Volant


Assemblage Radiophonique & L'usage de la parole
1o minutes - Poésie - Ouïe ° De l'intime à l'universel
www.lepoissonvolant
LE POISSON VOLANT est une figure sonore aux motifs incantatoires.
Il cherche à perdre le poids qui vous attache à la terre et du simple mouvement de ses bras, se détacher, grimper sur les paliers de l’air.
Il sera mélangé au vent, dans ses plis, il sera mêlé au bleu du ciel et ira jusqu’au centre de ce vide réel.
Émettre, et peut-être pour la première fois, sans but et sans fin.
Le Poisson Volant est à peu près
COMME 1O minutes de montage sonore, aux petites coupures radiophoniques - Dire- Poésie- Donner - de l’Intime à l’Universel - quelques sortilèges à portée transcendante.
COMME une émission hebdomadaire où l’Usage de la Parole - Virtus Verborum - se fouille imaginative, affective et sensorielle, une dimension transitive à porter sur Soi.
Réalisé par Ada Meyssoun Siguret
sur RDWA samedi vers 17H30, ou lundi à 09H10, voir même le jeudi un peu après 11H00
élevée par des chèvres sauvages
tout doucement envie de
on ne mordra jamais assez dans son propre cerveau
ralentissez, n'écrasez pas le paysage - merci
oeil unique immobile - regardez vers le haut
notre vie nous la concevions sans menaces sans oeillères nous pouvions adoucir les brutes
ils pourrissaient leur château - la mousse mangeait la pierre
s'aimer était profane, s'unir était suspect
la plaine est sombre, elle se dilue dans la nuit
peut-il se reposer celui qui dort - d'être au jour et dans les yeux, fermé
tournez votre visage vers les flammes, l'élan est donné et le monde croule
beau comme un gilet jaune à paris
saisir que d'un seul geste une prochaine fois le resultat
je n'étais pas en panne mécanique - je suais à grosses gouttes
vu la complication de la chose, ceci vaut la peine d'être un peu explicité
les rues sont encombrées de sacs poubelles - jusque dans l'océan
pour un soleil de plus - maloya - alor èl la domann Tan vien rann aèl inn ti vizit
parce qu'il faut obéir à l'hiver - laisser grandir le vent, y compris en toi-même
poisson volant radiocommandé gonflable à l'hélium télécommandé
laisse à la poussière la devise qui le dit - laisse à la boue
je suis désolée pour la rétention d'information
la vache la première au pré, lèche toute la rosée
toutes ses extrémités distales deviennent substituts de bouche et anus anoblis au service du prendre, manipuler, garder, maîtriser, rejeter
je suis entrée dans une salle quasiment déserte, intriguée par une pancarte mal visée sur la porte qui disait :
peter pan est mort
le personnage est le rêve
je découvre que ce qui compte n'est pas ce qui nous arrive
le personnage est le folie
le personnage est le secret
apprécions sans vertige - l'étendu de mon innocence
1 2 3