R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Nouvelles des 3 & 4 février


RV  à l'ESCDD, pl de l'évéché le mardi 5 de 9h à 11h.... en grève

Lundi 4 février entre 12h et 14h, projet en cours à l'intermarché de Die, à savoir l'extension du supermarché
AG du Rond point.  lundi 4 février à 18h00.
RV  à l'ESCDD, pl de l'évéché le mardi 5 de 9h à 11h.... en grève

A Valence le samedi 2 février, manif plutot tranquille et bonne humeur. Arrestations. Restons vigilant-es. : Violences policières, menaces judiciaires, soutien juridique, contacter le comité de soutien et  venez nous en informer à la radio.


La Borie commune dans le Gard, village de Jean du Gard
 Bienvenu  à la Borie ! notamant pour le Mercredi 6 février, au soir, pour être ensemble la veille du rendu,  grand banquet vegan au coin du poêle, suivi d’une nuit de projections et discussions !


_ET PAS LOIN_ à la Lézarde (local autogéré au 66 Grand’Rue, Saint-Jean-du-Gard, contact : lézarde@riseup.net),
Mardi 5 février, midi : repas mensuel de la Lézarde

Et aussi sur les rond-points d’Alès et de Saint-Hippolyte-du-Fort avec les gilets jaunes !


Ville de Gap   1 son de 3 min de Théo Fortunato
Depuis le 1er janvier, les nouvelles personnes souhaitant demander l'asile dans les Hautes Alpes n'ont plus le droit d'y être domiciliées: la préfecture leur impose une domiciliation à Marseille où elles doivent régulièrement se rendre pour leurs différents rendez vous administratifs (Formations obligatoires, accès à l'aide légale, préfecture, Demande d'asile, et réception des courriers...)
Pour protester contre ce système coûteux et absurde qui n'a d'autre but que de décourager les demandeuses et demandeurs d'asile, une vingtaine de personnes ont occupé la préfecture et demandé à rencontrer la préfète.


Richesse des croisements de toutes ces luttes, des avancées en cours contre toutes les frontières, avec la fin de Hedera, série de 6 documentaires. 6 minutes de la fin de   épisode 6 donc, intitulé : On va bien finir par se croiser​
Parce que nous ne pouvons pas conclure, que nous construisons la suite chaque jour, que nous voulons changer à peu près tout ce qui se trouve autour de nous.
Nous essayons d'exister et de faire exister ce que nous voulons aujourd'hui. Parfois en se sentant seulE, parfois en étant à contre courant. Mais surtout en essayant de nous inspirer, d'apprendre du passé et de développer des liens et de la solidarité, malgré les conflits, les distances et le temps qui passe.



 


Nouveau commentaire :
Twitter