R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Pop en Stock 333 Enchantée !


Chachaa l'étoile en concert
Chachaa l'étoile en concert

Aujourd’hui je vous propose une Pop en Stock avec six chansons sans aucune unité de style qui  propose de réhabiliter un regard plus poétique sur le monde en orientant notre énergie vers ce qui est beau, noble et spirituel au delà des conventions habituelles qui formatent notre âme.
 

Playlist :

Drowning par Jazz Party, Monday Night (2017)
My Guru par Dan the Automator, Bombay the Hard Way (1998)
Élementra par Chachaa l'étoile & The Magik Band, Single (2017)
The Sea Beasts par Tyrannosaurus Rex, Unicorn (1969)
Elevate My Love par Hugo Race & True Spirit, Spirit (2015)
Dance Me To The End Of Love par Leonard Cohen, Various Positions (1985)

 

mais avant de pouvoir aller dans la bonne direction, il faut quitter le déni : oui le monde coule et nous avec si nous continuons dans cette voie, C'est ce que fait avec force la chanson coup de poing  Drowning interprétée magistralement par le groupe de Melbourne Jazz Party un titre extrait de Monday Night (2017)

Ensuite, une fois le constat effectué de la folie du monde ainsi que de la nôtre, il nous faut muer ce qui ne va pas sans mal. Sans rentrer dans les détails car les méthodes abondent, on peut essayer de s'abandonner à l'amour Divin, qui nous habite sans rémission même si nous refusons de l'accepter , c'est qu'illustre avec une désarmante simplicité la chanson My Guru interprétée par le producteur californien Dan the Automator, une chanson tirée de son album Bombay The hardway de 1998.

On enchaîne avec Chachaa l'étoile, une jeune artiste dotée d'une voix formidable. Devenue récemment Dioise d'adoption, Chachaa et son Magik band nous a fait généreusement profiter depuis son arrivée de ses nombreuses et magnifiques prestations sur scène et dans la rue. Sa chanson Elementra, très représentative de son élan intérieur pour une vie authentiquement basée sur une union avec le divin est tout simplement frissogene (pour les béotiens : qui donne des frissons). Un single qu'elle a écrit et enregistré en 2017 avec au moins deux habitants actuels du Diois Martin Galmiche à la basse et Ovidio à l'accordéon

Le fait de se changer soi même transforme aussi notre perception du monde et notre regard s'ouvre à d'autres réalités, le monde redevient ce qu'il n'aurait jamais du cesser d'être Magnifique et Magique. C'est le thème de la chanson Sea beasts (les bêtes marines) interprété par le groupe de folk psychédélique Tyrannosaurus Rex mené par Marc Bolan issu de son album au nom évocateur Unicorn (1969).

Une fois la connexion avec nous même établie, au fur et à mesure de notre libération vis à vis des fausses idoles, notre potentiel d'amour s’élève. C'est le thème de Elevate My Love joué par l'ex collaborateur australien de Nick Cave Hugo Race extrait de son album lui aussi parlant Spirit (2015)

La vie devient une suite continuelle de célébrations faite de joies à la fois simples et vraies comme la danse par exemple et on souhaiterait que cela ne s’arrête jamais comme le chante Leonard Cohen dans Dance Me To The End Of Love extraite de son 7 ème album Various Positions (1985)

 



Nouveau commentaire :
Twitter