R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Pop en stock 10, l'heure est grave (6) : L'amour au féminin


Pop en stock 10, l'heure est grave (6) : L'amour au féminin
Aujourd'hui, je continue  la série d'émissions essayant de voir comment la pop musik offre une réponse pouvant pacifier les tourments de ses auditeurs. En cette période étrange ou le printemps aidant, nous commençons tous à oublier les tragiques évènements des semaines passées, Il est de bon ton de continuer à montrer un visage serein et d'évacuer égoïstement tout ce qui va de travers sur cette petite planète. C'est si loin le japon, le Nigeria, la Chine ou la lybie ! D'ailleurs, pourquoi se faire du mal à cause de tout ce qui dysfonctionne, il suffit de continuer à consommer. La semaine dernière, je passais en revue des chansons d'amour interprétées par des artistes masculins, cette session sera consacrée aussi à l'amour mais vu par la lorgnette de chanteuses. Et là, loin de des sérénades émouvantes mais simples des hommes en proie aux vertiges de l'amour ou des odes des solitaires transis que nous avons passés la semaine dernière, la vision des femmes sur l'amour se révèle plus subtile et complexe. Loin de moi l'idée de vouloir pontifier des généralités sur les différences entre les hommes et les femmes je ne ferais que passer 7 chansons chantées par des femmes, laissant transparaitre sans fard certaines des complexités des relations homme femmes.

PlayList :

Old Souls par Jessica Harper alias Phoenix, The Phantom of Paradise de Brian de Palma (1974)
Cold Shoulder par Adèle, 19 (2008)
Paper Gown, Caroline Herring, Lantana (2008)
Too long par Yael Naim,Yael Naim (2007)
To Be Gone par Anna Ternheim, Halfway To Fivepoints (2008)
Light Possession par Anita Lane, Sex o'clock (2001)
Somebodys gonna love you, Alice Russel featuring Quantic, Under The Munka Moon (2004)
                                                                        -




 



Nouveau commentaire :
Twitter