R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Réunion/Débat : Le Service National Universel


Émilie est membre de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, active sur l'antenne Ardèche/Drôme.
La Libre Pensée alerte sur l'emprise potentielle ou avérée des dogmes, tout les dogmes. Il faut bien sur ce souvenir de la loi 1905 de séparation de l'Église et de l'État.
Émilie propose un exposé sur le Service National Universel, promesse de campagne de l'actuel Président de la République qui va entrer dans sa phase de test.
Les informations sont difficiles à obtenir, le débat politique n'a pas lieu, les médias n'entrent pas dans le détail.
C'est donc aux citoyens de s'emparer de la question, sans doute en commençant par se tenir au courant. Toutes les jeunes filles et jeunes garçons dès 14 ans seront concernés.

Rendez-vous le samedi 1er juin 2019 à la salle communautaire de l'ESCDD dès 15H, l'exposé sera suivi d'un temps d'échanges et de débat. L'entrée est libre.

Internet : https://www.fnlp.fr/

Date : 21.05.19
Lieu : Studio RDWA
Durée : 38'26''
Réalisation : Saru
                                                                        -



1.Posté par Alin Onim le 27/05/2019 00:43

& une ch'tite revue de presse :

NON au Service national universel ! NON à la militarisation de la jeunesse !
Le 15 mars 2019, une vingtaine de pacifistes se sont réunis dans le petit local parisien de l’Union pacifiste pour donner leur opinion sur la mise en place du SNU (Service national universel) et le recrutement, le 4 mars 2019, d’un premier contingent de 3 000 jeunes filles et jeunes garçons.
Rappel des faits : Les pacifistes connaissent tous la promesse d’Emmanuel Macron, candidat à la présiden­ce de la République en 2017, qui demandait le rétablissement d’un service national « encadré par les armées et la gendarmerie nationale ». Il pré­ [...]
Il est intéressant de savoir comment ont répondu les jeunes consultés pendant leur « journée défense et citoyenneté » obligatoire : 25 % ont dit qu’ils « n’ont pas du tout envie de faire leur SNU ».
En juin 2018, quatorze orga­nisations de jeunesse se sont opposées à un SNU obligatoire : Animafac, Coexister, Fédé­ration des associations géné­rales étudiantes (Fage), Jets d’encre, Les Jeunes Écologistes, Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), La Mutuelle des étudiants (LMDE), MAG Jeunes LGBT, Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC), Promotion et Défense des étudiants (PDE), Syndicat général des lycéens (SGL), Union nationale des étudiants de Fran­ce (Unef), Union natio­nale lycéenne (UNL), Union natio­nale lycéenne – syndicale et démocratique (UNL-SD).
Louis Boyard, président de l’UNL déclare : « On demande que le SNU soit annulé. Ce n’est pas au SNU de nous éduquer ou d’assurer la mixité sociale. C’est à l’école de le faire. On demande que le budget pré­vu pour le SNU, 3 milliards, soit versé aux lycées. »
En septembre 2018, l’historien Bernard Girard consacre au SNU plusieurs articles de son blog sur Médiapart. Ils ont pour titre : « SNU : surveiller et soumettre », « Un projet qui vise les plus jeunes toujours plus jeunes ». Il remarque : « Le recours à la désobéissance civile ! Un peu lourd à porter, quand même, quand on n’a que 15 ou 16 ans » et enfin : « Boycottons le Service natio­nal universel ».
En décembre 2018, la Libre-Pensée publiait un docu­ment très complet sous le titre : « Le Service national universel ou les nouveaux chan­tiers de jeunesse », faisant référence à l’époque sombre de la Collaboration. On peut lire : « Il s’agit en fait d’imbiber la société par le militaire. C’est la discipline des cons­cien­ces qui est recherchée… Dès 15 ans, on va ainsi “bourrer le crâne” des enfants sur la question de la Défense na­tio­nale au sein de l’école publi­que… On va donc faire intervenir des militaires, des gendarmes, des Anciens Combat­tants, des réservistes de tout poil qui vont parler de la Patrie et de la Défense nationale (nom pudique d’aujourd’hui pour ne pas dire « de la guerre »). Que devient la liber­té de cons­cience de celui ou de celle qui se moque com­me de sa première chemise de la cohésion nationale ? »
En 2019, quelques journaux pour la jeunesse et, particulièrement pour les jeunes filles, présentent le SNU et s’interrogent sur le contenu de la formation. En février 2019, le numéro d’Alternative libertaire est plus radical : « Macron veut soumettre la jeunesse… Le service national qu’il soit militaire ou non est une privation de liberté. » [...]
http://www.unionpacifiste.org/spip.php?article553


Embrigadement
Service National Universel : bientôt les jeunes déguisés en policiers
Ce jeudi, l'uniforme que porteront les jeunes volontaires du SNU a été dévoilé. Cette tenue a été dessinée par les élèves du lycée Le Corbusier, qui ont remporté le concours lancé par Gabriel Attal. Pe [...]
https://www.revolutionpermanente.fr/Service-National-Universel-bientot-les-jeunes-deguises-en-policiers


Union pacifiste
Le service national universel (SNU) promu par le gouvernement de M. Édouard Philippe revient, selon la revue, à militariser la jeunesse. Le SNU est-il vraiment utile ? Ne faudrait-il pas plutôt soutenir le service civique ? (N° 568, avril, mensuel, 3 euros. — Paris.) [ou à Andarta à Die]
https://www.monde-diplomatique.fr/revues/unionpacifiste


ACTUALITÉS
SERVICE UNIVERSEL (SNU)
26/04/2019
ÉLÉMENTS ISSUS DE DIVERS DOCUMENTS DE PRÉSENTATION DU SNU ) :
http://www.cotravaux.org/IMG/pdf/SNU_avril_2019.pdf


Campagne fédérale antimilitariste de la Fédération Anarchiste
← Service national universel : surveiller et soumettre
Obligatoire, militarisé et punitif, le SNU est…
Posted on 13/11/2018 by Campagne Fédérale Antimilitariste
B. Girard
Dans le cadre de leur campagne de communication, les promoteurs du SNU (service national universel) ont beau assurer qu’il ne s’agit pas de « recréer un service militaire », cette précaution oratoire ne [...]
https://abastouteslesarmees.noblogs.org/2018/11/13/obligatoire-militarise-et-punitif-le-snu-est/

Bonnes lectures, bonne réunion, alin.

Nouveau commentaire :
Twitter