R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Total Chicken : China Tour


Le groupe Total Chicken revient d'une tournée en Chine !
Oui, en Chine. Alors nous voulons tout savoir, comment, pourquoi ?
Et là-bas ?
Il est question de supermarché, d'heures de bus, de barrière de la langue, de scène démesurée, d'un clip et de belles rencontres.
Il est question de censure et de liberté d'expression.
Une aventure un peu dingue pour un témoignage sensible.

Internet :
https://totalchicken.fr
totalchicken@riseup.net

Date : 18.01.19
Lieu : Studio RDWA
Durée : 1H09'41''
Réalisation : Saru
Programmation musicale : "Chicken Monsters" de Total Chicken et "Chaos" de Stolen.
                                                                        -

"Chicken Munsters" lyrics :
Monsters projectin fear with surgical precision
Mass monologues and live transmission
force-feed eyes wide shut with true threats
mute your mind into detention
so that you can be sure, that your intention is clear, when you hear
“The enemy is near, the enemy is near
Look over here, I think I’ve seen him, now he’s grown a beard”
The slogan’s gone sour and the hourglass is ticking
its last grain of salt liking
Open a faucet on the NSA, gotta talk but I really can’t say
cause I’m an animal in a cage like Edward Snowden
Go on let it snow then,
Cause my voice has been corroded
I’ll ring bells you don’t want to hear
Emerge submerge delusional, optimism
Make you believe in dreams of socialism
While I trace your ever move through my PRISM
Then watch you suffocate on your own individualism
Now look, you’re waterboarded like Guantanamo
We are free to express our wishes with the fishes
And there I stand watching the world evolve, dissolve
As darkness shakes the strings from my puppet
Grab the traction it’s a chain reaction
It’s cyclical, don’t mean to be cynical
But freedom here’s measured by the cannon
It’s like this film’s on rewind with eternal wars
let it rain
I’m a clown amongst the cannibals held on a chain
It’s all the same game, there’s no shame about going insane
how many more lives need to be lost in this masquerade
it’s time to renew this perfect little parade
I suffocate on a crown waiting for a special gown
Deserts newly ruled by hydroponic procreation
looking for a beacon, season scattered beyond reason
silence secrets hidden with treasures of the deceiving
sea levels are rising while the slave nights are depriving
carnage breeding smiles and messiahs are arising
Every word is my last and drains buckets to pray
Pain baths in tears in an attempt to wash it away
But Collapse is imminent
 
We just a new generation running straight to the ground with no life, no love, no life, no land
They say I’m a saint,
They say I’m a saint,
I say No, no, no

"Chicken Munsters" (FR) :
Alors que des Monstres projettent des peurs avec une précision chirurgicale,
les monologues de masse retransmis en direct, gavent des grands yeux fermés avec des menaces bien réelles,  
emprisonnant ton esprit dans le silence, pour que ton intention soit claire lorsque tu entends
"l'ennemi est proche, l'ennemi est proche, regardez par ici, je crois que je l'ai vu, maintenant il s’est fait poussé la barbe".
Le slogan devenu amer et le sablier de verre fait couler ses derniers grains de sel.
Sonnons l’alerte sur les fuites de la NSA, faut que je te dise, mais je peux pas vraiment parler,
car je suis un animal en cage tel Edward Snowden,
laisse tomber car ma voix a été corrodée
Je sonnerai des cloches que tu ne veut pas entendre,
émergées, submergées, optimisme illusoire.
Je te ferait croire a des rêves de socialisme,
pendant que je trace tout tes gestes grâce a mon PRISM
puis te regardes t’étouffer sur ton propre individualisme.
Maintenant regardes, t’as l’impression de te noyer comme a Guantánamo,
Nous sommes libre d'exprimer nos vœux parmi les poissons,
et là je contemple le monde qui évolue
dissolu dans l'obscurité qui agite les ficelles de ma marionnette.
Empare toi de ce mouvement, c'est une réaction en chaine,
cyclique, je veux pas passer pour un cynique
Mais la liberté ici dépend de la taille de ton canon
C’est comme un film de guerres éternelles joué en boucle.
Qu'il pleuve,
je suis un clown parmi les cannibales tenu par des chaines,
C’est toujours la même histoire,
il n'y a pas de honte a sombrer dans la folie,
combien d'autres vies doivent se perdre dans cette mascarade.
Il est temps de renouveler cette belle petite parade.
J'étouffe sous ma couronne en attendant ma jolie robe de soirée
des déserts nouvellement dirigés par une procréation hydroponique,
les saisons dispersées au delà de la raison cherchent un phare pour leur montrer la direction,
les secrets cachés sous le tapis parmi les trésors des imposteurs
Le niveau de la mer augmente pendant que les 'soirées slaves' nous privent opportunité
Le carnage nous fait sourires pendant que les Messies émergent,
chaque mot est mon dernier, drainant des seaux (de larmes) pour prier,
les larmes de souffrance, tentent de tout laver,
mais l'effondrement est imminent.

Nous sommes juste une nouvelle génération allant droit dans le mur sans vie, sans amour, sans vie, sans terre
Ils disent je suis un saint,
Ils disent je suis un saint,
Je dis non, non, non


Nouveau commentaire :
Twitter