R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Tribune Libre # 30 Nous ne sommes pas dupes !

L'enfumage continue.


1er Mai : une répression inouïe
Des centaines de milliers : « Macron ne nous fera pas taire ! »
Le matin du 1erMai, se faisant le porte-voix des menaces du gouvernement, Laurent Berger, patron de la CFDT, avait prévenu : « aujourd’hui, ça vaut le coup d’être avec les forces de l’ordre ». Et avant même le début de la manifestation parisienne, la violence de l’État s’est déchaînée contre les manifestants, contre le cortège de la CGT, directement pris pour cible par les forces de police qui ont chargé à plusieurs reprises.
Une brutalité méthodique, planifiée dans un objectif : la manifestation ne devait pas avoir lieu.
Et pourtant, malgré ce déchaînement inédit, des dizaines et des dizaines de milliers de travailleurs, Gilets jaunes, jeunes, syndicalistes, déterminés à  ne pas céder, à manifester, ont défilé. Un mouvement de fond, et cela s’est vérifié à nouveau le 1erMai, contournant les directions des confédérations ouvrières.
Ces mêmes directions qui trouvent toujours une bonne raison de ne rien dire, de ne rien faire, qui, pour la plupart, n’élèvent aucune protestation contre la répression d’État, contre l’interdiction de fait de manifester, de faire valoir les revendications.
Malgré et contre ce barrage qui s’efforce de paralyser les organisations de la classe ouvrière, malgré le climat de terreur, ce 1erMai, des centaines de milliers, une nouvelle fois, ont dit : assez de ce gouvernement et de sa politique !


Nouveau commentaire :
Twitter