R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


A la recherche du groove perdu (11) - Carribean stuffs vol. 1


A la recherche du groove perdu (11) - Carribean stuffs vol. 1
Une grande partie de l'histoire des Caraïbes se reflète dans la musique caribéennes. Carrefour à mer ouverte entre les musiques africaines, latines et occidentales. Calypso, mento, ska, reggae, soca, compas, merengue, biguine et bien d’autres styles sont nés dans les îles avec des variantes locales. Ces musiques sont devenues très populaires en Europe depuis quelques années. Des collectionneurs acharnés et passionnés ont en effet ressortis des pépites des oubliettes dans différentes compilations.

Citons par exemple Tumbélé, Cette compilation confectionnée par Hugo Mendez, DJ anglais passionné par les musiques des Antilles, latines et africaines. Il y a quelques temps, pour le compte du label britannique SoundWay Records, il est venu se plonger dans les racines des musiques créoles de Martinique et de Guadeloupe où il a rencontré musiciens et spécialistes. Il est retourné à Londres avec une moisson de vieilles pépites musicales auxquelles il s’est chargé de donner une seconde vie. Le résultat est une compilation qui vient est sortie récemment sous le titre « Tumbélé! Biguine, afro & latin sounds from the French Caribbean, 1963-74″. On y retrouvera quelques uns des grands orchestres références de ces années : ensemble la Perfecta, Robert Mavounzy, Barel Coppet ou encore Ryco-Jazz parmi de nombreux autres, ancêtres du zouk qui arrivera à la décennie suivante.

Notons également la compil calypsoul 70 paru sur le label strut et mis en bouteille par Duncan Brooker, à qui l’on doit déjà la compilation “Nigeria 70″. Il nous propose une nouvelle exploration des ramifications du groove. Cette fois-ci, avec ce Calypsoul 70, ce sont les Caraïbes qui sont à l’honneur avec des productions millésimées entre 1969 et 1979. De la Jamaïque à la République Dominicaine, en passant par Antigua-et-Barbuda ou Trinidade, cette compilation révèle une large sélection d’artistes plus ou moins obscurs qui, chacun dans leur style, ont accordé le funk ou le disco à des climats insulaires.Quelques belles découvertes à la clé, j’en ai selectionné pour vous quelques unes.

Je me suis appuyé également sur la compil de calypso mento du label Trojan, sur une compil de vieilles biguines, mazurkas et valses créoles, sur mes diverses recherches perso sur la toile et enfin sur mes quelques disques favoris en la matière.

On commence avec les racines, et 3 anciennes biguines des années 30 parues sur des compilations de 2003. Le reste est plus récent mais très éclectique :
1) ORCHESTRE DEL’S JAZZ BIGUINE – Nain cochon
2) ORCHESTRE TYPIQUE MARTINIQUAIS – Gepe ka pike
3) STELIO ET SON ORCHESTRE CREOLE - Camélia
4) LES LOUPS NOIRS – Jet Biguine
5) TABOU COMBO DE PETIONVILLE– Hot pants
6) ALBERTO BELTRAN – Compadre Pedro Juan
7) HENRI GUESDON – Vulcano
8) DAVID MURRAY AND THE GWO KA MASTERS – O’téonso (album Gwotet de 2004)
9) ENSEMBLE LA PERFECTA - Jojo
10) RAPHAEL ZACHOLLE – Manze mona
11) THE BEGINNING OF THE END – Monkey Tamarind
12) BIOSIS NOW – Independant Bahamas
13) LORD CREATOR – Big Bamboo
14) THE MAYTALS – BAM BAM
15) TOMMY MC COOK AND THE SUPERSONICs – Get me to the church on time
16) NORA DEAN – The valet




Nouveau commentaire :
Twitter