R-Dwa : Radio Diois
http://ygrdwa.free.fr/apreslebipsonore.gif


Arrête ton Cinéma 161 La Voix-Off


Arrête ton Cinéma 161 La Voix-Off
Comme le dit la Princesse Irulan dans l'introduction du Dune (de David Lynch): "Un commencement est un moment d'une délicatesse extrême".
Et pour mieux "conduire" le spectateur à entrer dans le domaine de l'histoire, rien de mieux qu'une voix. Parce qu'au temps du muet on utilisait un joli petit panneau pour indiquer le lieu, les personnages, le drame. Avec l'apparition du son, cela change la donne. On évolue. Mais il faudra attendre le film de Sacha Guitry, le Roman d'un Tricheur (1936) pour qu'apparaisse le procédé de Voix-Off qu'Orson Welles utilisera à son tour pour son légendaire Citizen Kane.
L'Histoire était en marche. On allait utiliser la voix d'un des protagonistes ou une voix "divine" pour nous narrer l'univers dans lequel nous, témoins payant, allions pendant une heure ou deux, voyager. Cette voix, presque celle des conteurs d'antan, permet à certains réalisateurs, certes des facilités scénaristiques, mais surtout de donner une profondeur à leur univers. 

Extrait:
Dune de David Lynch en intro. La voix de la Princesse Urlan
Le Nom de la Rose de Jean-Jacques Annaud, La voix d'Udso
La Famille Tenenbaum de Wes Anderson
Les Désastreuses Aventures des Enfants Baudelaire de Brad Siberling, la voix de Lemony Snicket
La Communauté de l'Anneau (Seigneur des Anneaux) de Peter Jackson, la voix de la Galadriel
Les Huit Salopards de Quentin Tarantino
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, la voix d'André Dussolier

a vous de deviner le morceaux en extra bit bonus.

Morceaux musicale:
Jim Jones at Botany Bay de Jennifer Diehl en hommage a miss Domergue des Huit Salopards
Meth Lab Zoso Sticker de 7Horse pour le film de Loup de Wall Street de Martin Scorsese




 


Nouveau commentaire :
Twitter